ACTUALITES
 
 
 
 

Programme du carême 2016





Quelques extraits du Message du Pape François pour le Carême 2016

« C’est la Miséricorde que je veux, et non les sacrifices » (Mt 9,13)

Les œuvres de Miséricorde dans le parcours jubilaire

1. Marie, icône d’une Église qui évangélise parce qu’elle a été évangélisée
Dans la Bulle d’indiction du Jubilé, j’ai invité à faire en sorte que « le Carême de cette Année Jubilaire [soit] vécu plus intensément comme un temps fort pour célébrer et expérimenter la miséricorde de Dieu » (Misericordiae vultus, n. 17). Par le rappel de l’écoute de la Parole de Dieu et l’initiative « 24 heures pour le Seigneur », j’ai voulu souligner la primauté de l’écoute priante de la Parole, plus particulièrement de la Parole prophétique. La miséricorde de Dieu est certes une annonce faite au monde : cependant chaque chrétien est appelé à en faire l’expérience personnellement. C’est pourquoi, en ce temps de Carême, j’enverrai les Missionnaires de la Miséricorde afin qu’ils soient pour tous un signe concret de la proximité et du pardon de Dieu […]

2. L’alliance de Dieu avec les hommes : une histoire de miséricorde
Le mystère de la miséricorde divine se dévoile au cours de l’histoire de l’alliance entre Dieu et son peuple Israël. Dieu, en effet, se montre toujours riche en miséricorde, prêt à reverser sur lui en toutes circonstances une tendresse et une compassion viscérales, particulièrement dans les moments les plus dramatiques, lorsque l’infidélité brise le lien du pacte et que l’alliance requiert d’être ratifiée de façon plus stable dans la justice et dans la vérité. Nous nous trouvons ici face à un véritable drame d’amour où Dieu joue le rôle du père et du mari trompé, et Israël celui du fils ou de la fille, et de l’épouse infidèles. Ce sont les images familières, comme nous le voyons avec Osée (cf. Os 1-2), qui expriment jusqu’à quel point Dieu veut se lier à son peuple.
Ce drame d’amour atteint son point culminant dans le Fils qui s’est fait homme. Dieu répand en lui sa miséricorde sans limites, au point d’en faire la « Miséricorde incarnée » (Misericordiae Vultus, n. 8) […]

3. Les œuvres de miséricorde
La miséricorde de Dieu transforme le cœur de l’homme et lui fait expérimenter un amour fidèle qui le rend capable d’être, à son tour, miséricordieux. C’est à chaque fois un miracle que la miséricorde divine puisse se répandre dans la vie de chacun de nous, en nous incitant à l’amour du prochain et en suscitant ce que la tradition de l’Église nomme les œuvres de miséricorde corporelles et spirituelles. Elles nous rappellent que notre foi se traduit par des actes concrets et quotidiens, destinés à aider notre prochain corporellement et spirituellement, et sur lesquels nous serons jugés : le nourrir, le visiter, le réconforter, l’éduquer. C’est pourquoi j’ai souhaité que « le peuple chrétien réfléchisse durant le Jubilé sur les œuvres de miséricorde corporelles et spirituelles […]Pour tous, le Carême de cette Année jubilaire est donc un temps favorable qui permet finalement de sortir de notre aliénation existentielle grâce à l’écoute de la Parole et aux œuvres de miséricorde. Si à travers les œuvres corporelles nous touchons la chair du Christ dans nos frères et nos sœurs qui ont besoin d’être nourris, vêtus, hébergés, visités, les œuvres spirituelles, quant à elles, – conseiller, enseigner, pardonner, avertir, prier – touchent plus directement notre condition de pécheurs. C’est pourquoi les œuvres corporelles et les œuvres spirituelles ne doivent jamais être séparées. […] Ne laissons pas passer en vain ce temps de Carême favorable à la conversion ! Nous le demandons par l’intercession maternelle de la Vierge Marie, qui, la première, face à la grandeur de la miséricorde divine dont elle a bénéficié gratuitement, a reconnu sa propre petitesse (cf. Lc 1,48) en se reconnaissant comme l’humble Servante du Seigneur (cf. Lc 1,38).

François.
 
 

ENSEIGNEMENT :

Jeudi 10 mars à 20h30 à l’église de Dammartin : Les confessions et la Miséricorde par le père Loïc Bellan
 
 

PRIERE :

Récitation du chapelet
Le lundi  18h00 à Bréval
Le mercredi  18h00 à Mondreville
Le vendredi  18h30 à Flins-Neuve-Eglise

Adoration du Saint Sacrement
Chaque 1er vendredi du mois de 10h30 à 11h00 à Bréval
Louange - Adoration
Les jeudi 11,18 et 25 février et les 3, 10 et 17 mars de 20h30 à 21h30 à Dammartin
Chemin de Croix
Tous les vendredi à 10h30 à Bréval (sauf le 1er vendredi du mois)
Ecole de prière
Enseignement, partage et oraison
Mardi 9 février et mardi 15 mars à 20h30 à la Maison St Vincent à Dammartin.
 

PARTAGE :

Campagne de Carême au Choix :

1. Le Centre Damien, un centre de loisirs et d'éveil pour les enfants
Le projet du Centre Damien de Molokaï est né de la conviction profonde que l’avenir de l’Afrique passera par l’éducation des enfants. Son action vise à valoriser le jeu, et toutes les activités culturelles ou artistiques qui en découlent, comme moyen, complémentaire à l’éducation parentale et scolaire, pour l’enfant de se construire. Cela passe aussi bien par le développement de son imaginaire que par l’apprentissage de règles à respecter pour faire ensemble.
Situé à Agounsoudja, zone rurale, à 35 mn en voiture de Cotonou (au Bénin), le Centre Damien souhaite porter une attention toute particulière aux enfants démunis.
Où en sommes-nous ?
Depuis 8 ans, des centres de loisirs sont organisés chaque été auprès d'une centaine d'enfants. Ils sont animés conjointement par des jeunes Français et Béninois, ce qui est l’occasion de former et sensibiliser des animateurs béninois à l’objectif du Centre Damien. En parallèle, nous construisons le Centre Damien, tout en mettant en œuvre les conditions de sa pérennisation.
Depuis septembre 2015, un membre de notre association, Domitille Blavot, assure la direction du Centre Damien au Bénin, afin de préparer son ouverture. Elle suit, entre autres fonctions, les travaux, ce qui nous permet d’avancer plus vite et de bénéficier d’un meilleur suivi. Au titre des projets des mois à venir : la construction de la bibliothèque, la construction d’un grand magasin pour entreposer notre matériel, l’aménagement d’espaces de jeux pour les enfants.

Sollicitation de la communauté paroissiale. Collecte les 19 et 20 mars.
En ce carême 2016, la communauté paroissiale est sollicitée pour contribuer à l’aménagement du terrain multisport. Budget : 5 000 €.
Toute l’association Centre Damien vous remercie pour votre soutien renouvelé et votre fidélité, qui nous encouragent dans notre engagement. Nous sommes très heureux de partager à nouveau cette action de carême avec vous.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site internet : www.centre-damien.com

2.  Collecte au profit du CCFD – Terre Solidaire, les 12 et 13 mars
Le CCFD-Terre Solidaire a pour mission de Promouvoir la solidarité ici et là-bas – Soutenir près de 500 projets dans le monde – Agir par des plaidoyers auprès des responsables politiques et économiques.
 

PENITENCE :

Jeûner ensemble tous les vendredi de carême.
Il est proposé à tous ceux qui le souhaitent, de vivre un jeûne au pain et à l'eau tous les vendredi de carême.
Le jeûne est d’abord une école de prière. Il nous tourne corporellement vers la source de tout bien qui est Dieu.
Il est une école de communion fraternelle en nous rendant plus attentifs à notre prochain, notre famille, nos relations du travail.
Le jeûne est une école d’humilité. Il nous décentre de nous-mêmes et de nos pulsions les plus honnêtes ou les plus cachées.
Appauvrissant et restructurant à la fois, il appelle à une qualité de vie renouvelée et oblige à faire des choix.
Profitons de cette pause du corps et de l’esprit pour remettre en ordre notre vie. A la suite de l'adoration du jeudi soir à Dammartin en serve nous pourrons récupérer notre pain de jeûne qui nous nourrira toute la journée du vendredi.
Le jeudi 17 mars, il vous est proposé, à la fin de l’Adoration, un temps de partage sur les grâces du jeûne vécu.
Merci de contacter le foyer d'accueil (Emilie et Jérôme 09 51 53 03 88) ou de passer à la Maison St Vincent si vous souhaitez vivre cette belle aventure ....  N'ayons pas peur !! C’est merveilleux !!

Le mercredi des cendres10 février et le vendredi Saint 25 mars  Ces jours-là, les chrétiens jeûnent (se privent d’un repas en tout ou partie) et font abstinence.
Chaque vendredi de Carême, ils choisissent aussi un acte de pénitence et font abstinence.

Sacrement de réconciliation
Plusieurs dates de confessions sont prévues pour permettre à chacun de se préparer au renouveau pascal grâce au sacrement de réconciliation.
• Au cours des 24h pour Dieu, des prêtres se tiennent à disposition pour confesser :
-les 12 et 13 février à Houdan (à partir de 17h le 12)
-les 18 et 19 mars à Jouars-Pontchartrain (à partir de 18h30 le 18)
• Le Vendredi Saint 25 mars à partir de 16h à Boissets
• Pour les enfants du KT :
- Célébration du Pardon, le mercredi 9 mars à 14h00 à Bréval
- Célébration du Pardon, le samedi 12 mars à 10h15 à Bréval
 

SEMAINE SAINTE :
 




Retour au sommaire